Le Pays basque est une terre de prédilection pour les investisseurs en immobilier. Ces derniers disposent d’un large choix en matière d’emplacement. En effet, ce berceau de la culture et de l’histoire basque, situé entre la France et l’Espagne, s’étend de l’Èbre à l’Adour et traversé par l’extrémité occidentale des Pyrénées. Il dispose donc d’une importante variété de topographie avec des paysages contrastés. Cette géographie diversifiée offre, également, des panoramas exceptionnels et permet de s’adonner à de nombreuses activités en plein air (randonnée pédestre ou à cheval, ski, alpinisme, golf, plongée…). Autrement dit, se constituer un patrimoine immobilier Pays basque est un projet intéressant pour ceux qui sont en quête d’un contact avec la nature. Par ailleurs, cette région est dotée d’une vie culturelle intense avec ses 7 provinces traditionnelles (Biscaye, Alava, Labourd, Soule, Navarre, Guipúzcoa et Zazpiak Bat) qui possèdent chacune leurs particularités historiques. À noter que quatre de ces circonscriptions sont situées dans la partie de l’Espagne et trois en France.

Une architecture authentique

Le Pays basque captive depuis toujours l’attention des architectes, paysagistes et sculpteurs. Son architecture aussi variée qu’insolite inspire également de nombreux investisseurs en immobilier. Cette terre d’histoire et de culture est, en effet, une destination idéale pour dénicher des constructions originales, que ce soit du côté français ou espagnol. Pour votre projet d’investissement immobilier Pays basque, si vous aimez les maisons typiques, le néo-basque ne vous laissera pas indifférent. Il s’agit d’un style architectural néo-régionaliste, plus présent dans les provinces basques espagnoles. Il porte l’identité de la région, car en plus de constituer l’un des grands charmes de cette dernière, il témoigne le passé prestigieux de la côte basque. À souligner que dans la communauté basque, les habitants s’appellent par le nom de leur maison. Celui-ci est inscrit avec sa date de construction sur la façade. Il est fixé sur un linteau de bois à côté de la porte d’entrée.

Les maisons traditionnelles basques

Le néo-basque se caractérise, en général, par un toit en pente et une façade chaulée. Cette dernière est souvent ornée de boiseries aux couleurs locales (rouge), de tuiles rouges et de pierres d’angle. À noter que jadis, les maisons étaient en ossature bois, d’où les colombages. Certaines villes comme Anglet, Biarritz ou encore Bidart s’ouvrent davantage aux styles plus contemporains en utilisant des ossatures en béton. Néanmoins, elles mettent en avant l’architecture aux contours traditionnels et aux détails typiques qui séduiront sûrement les investisseurs en immobilier Pays basque. En outre, les poutres de bois des colombages rouges appelés « rouge cœur de bœuf » constitue une autre particularité des habitats basques. À l’origine, ils étaient enduits de sang de bœuf, réputé pour ses vertus insecticides et fongicides.

Les constructions traditionnelles de la province du Labourd constituent la fierté du Pays basque. Elles sont ainsi prises pour modèles en répondant en partie à un style architectural nommé « basco-landais ». Cette structure est caractérisée par des colombages rouges, des volets en bois et d’une façade blanche. Elle comporte un toit à deux pans symétriques ainsi qu’une porte d’entrée installée dans un portique. Ces types de maisons sont plus courants sur la côte basque française.

Les caractéristiques de maisons basques
Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter