Les bricoleurs et autres mécaniciens en herbes connaissent l’importance d’avoir un petit atelier chez soi. Cependant, faire sa mécanique soi-même va presque toujours avec la manipulation d’outils dangereux. Aussi, pour éviter les accidents, voici quelques précautions à prendre.

Optimiser l’aménagement de l’atelier

La première chose à retenir est de toujours travailler dans un atelier bien aménagé et bien éclairé. Les accidents sont bien souvent le fruit de négligence, c’est pourquoi il ne faut pas laisser trainer les outils. La pratique de la mécanique suppose également que l’on ait acquis certaines connaissances dans le domaine. Lorsqu’on choisit d’y aller à l’aveuglette, les risques de créer plus de dégâts sont à prendre en compte. Pour ce qui est du rangement de la pièce, il faut éviter de laisser trainer la rallonge électrique au sol, les objets tranchants au bord des tables ou un carburateur qui trône sur le haut d’une étagère. De même, il ne faudra pas utiliser de chalumeau à proximité d’un bidon d’essence, etc.

La machine sur laquelle on effectue les réparations doit être posée sur une base bien stable et c’est d’ailleurs ici que se révèle incontournable l’utilisation d’une béquille d’atelier de qualité. Enfin, pour en revenir aux questions de rangement, les divers équipements de moto tels que le casque ou encore les bottines et autres vestes de protection devront être bien rangés dans un coin de la pièce pour éviter qu’ils prennent poussière ou soient tachés d’huiles.

Éviter les risques d’accidents et de blessures

atelier motoUne coupure faite à la suite de la clé qui ripe ou d’un changement de pneus n’est pas rare. Pour se parer à ces petites blessures bénignes, il faudra penser à utiliser des gants pendant l’opération. On évitera également l’utilisation de récipient en verre, que ce soit pour la purge des freins ou le remplacement des liquides. Il faudra par ailleurs éviter de faire la vidange de la moto à chaud sans porter de gants ni d’équipements dédiés, au risque de se brûler. L’utilisation des gants et de lunettes est tout aussi incontournable pour desserrer écrou et filtre à huile ainsi que pour ouvrir des batteries. Pour cette dernière, la vigilance et la minutie sont de mise, car l’acide contenu dans la batterie peut entrainer de graves blessures tout comme le fait de toucher par inadvertance un coude d’échappement encore chaud.

Bien aérer l’atelier

Un garage est souvent peu aéré, ce qui n’est pas toujours bon pour la santé surtout si l’on sait que lorsqu’on fait de la mécanique, il n’est pas rare que du gaz d’échappement s’accumule dans la pièce. Si le gaz se propage dans la pièce alors, cela peut entrainer des problèmes de respiration et au pire, une perte de connaissance soudaine. Même s’il est inodore, l’oxyde de carbone est ressenti par l’organisme et lorsqu’il se concentre en grand volume dans une pièce fermée, il va empêcher le sang de diffuser l’oxygène dans le corps. Il en est de même pour les vapeurs des produits chimiques courants comme les solvants, les diluants, les produits de nettoyage et les hydrocarbures qui sont à l’origine de malaises et d’autres problèmes respiratoires.

S’organiser un atelier moto à la maison: les risques à éviter
Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter