« La copropriété est une technique dacquision de plus en plus répandue (7,6 millions de logements selon l’Insee) car elle permet une mutualisation des charges afin de réduire la facture globale de la gestion de l’habitat. Toutefois, cela exige le respect d‘obligations conformément au règlement de copropriété. C’est le cas, par exemple, des demandes dautorisations de travaux au syndic de copropriété » selon les données fournies par l’interface digitalewww.rachatducredit.com.

A quoi sert le syndicat de copropriété

Tous les immeubles qui sont des copropriétés possèdent un syndicat, c’est la loi. Ce dernier a pour vocation de s’occuper de la conservation de l’immeuble, d’évaluer les réparations nécessaires, les coût de l’entretien annuel, les différents budgets, etc.. Dès que vous aurez emménagé dans l’immeuble, vous serez membre du syndicat, mais pas du conseil syndical.

Ce dernier vous demandera un peu plus de temps mais vous permettra d’observer de près toutes les actions qui vont être menées au sein de la copropriété. Un certain nombre de places sont disponibles, il vous suffit d’être élu pour y siéger. En participant à ce conseil, vous aurez un droit de regard sur tous les dossiers qui concernent directement la vie de la copropriété et vous serez en mesure d’améliorer la qualité de vie de tous les habitants.

En cas de dégâts dans un logement, c’est le conseil qu’il vous faut contacter. Selon les situations, c’est ce dernier qui est responsable et peut donc vous accompagner dans vos démarches pour effectuer des travaux par exemples. Les urgences sont également gérées par le conseil syndical.

Une assemblée générale chaque année

Afin d’informer tous les copropriétaires de l’avancement des différents dossiers, des travaux prévus et autres au sein de l’immeuble, une assemblée générale est organisée chaque année. Vous pourrez en profiter pour faire entendre vos réclamations. Certains projets seront votés durant cette réunion, il peut donc se révéler important d’y participer. Selon l’importance des décisions à prendre, la majorité demandée par la loi n’est pas toujours la même mais tout vous sera expliqué par le syndicat de copropriété et le conseil syndical.

Des charges spécifiques

Tous les copropriétaires sont tenus de participer aux divers frais de maintenance du logement, comme l’entretien et les réparations, entre autres. Des assurances font également parti des charges, ainsi que des frais liés au fonctionnement du syndicat. Les équipements peuvent également faire l’objet de charges annuelles, selon par exemple si l’immeuble dispose ou non d’un ascenseur, d’un vide ordure, etc.
Différents calculs sont effectués afin de déterminer les charges devant être réglées par chaque copropriétaire.

Des devoirs qui mènent à la paix

Vivre en copropriété, c’est vivre en communauté, il est donc normal de respecter ses voisins. Prenez garde au bruit que vous faites avec votre musique ou si vous effectuez des travaux. En ce qui concerne les animaux, renseignez-vous auprès du syndicat pour connaître les parties communes qui leurs sont accessibles.

Vie en copropriété : avantages et inconvénients légaux
Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter