Brocantes et vide-greniers : chiner des meubles

Chiner et customiser, aujourd’hui la tendance est au récup. Cette alternative à la fois économique et écologique vous permet, en effet, de personnaliser votre appart, loft ou maison tout en dépensant malin. Les brocantes, les vide-greniers et le marché aux puces vous offrent la possibilité de dénicher la perle rare qui viendra embellir votre intérieur, et ce, sans trop dépenser.  

Saisir les bonnes affaires

L’idée de la récup en déco est de donner une seconde vie à un objet de seconde main. En dehors des ventes aux enchères, vous pouvez flairer les bonnes affaires pendant la saison des brocantes et vide-greniers avec le large choix de mobilier ancien mis en vente par les collectionneurs et les brocanteurs. Il vous suffit de connaitre le calendrier des brocantes et vide-greniers dans toute la France et de rentrer les dates dans votre agenda. Via le moteur de recherche simple et rapide du site, vous trouverez en quelques clics les magasins des brocantes dans les environs de votre commune. Vous pouvez également y vendre des meubles d’Antiquité ou contemporains.

Dans nos magasins, vous dénicherez des petites, dont des meubles et objets de décoration comme une table basse, des chaises, une machine à écrire, de l’argenterie, une étagère, une tête de lit sculpté style vintage, Louis XV, Napoléon III, des bibelots en tout genre, une vase, un lustre et même des livres anciens. De ce fait, si vous avez envie de relooker votre intérieur sans trop dépenser, n’hésitez pas à négocier. Si vous trouvez que le prix est déjà juste, ce n’est pas la peine de demander une ristourne. Par contre, si l’occasion se présente, pourquoi s’en priver ? Généralement, vous pouvez profiter d’un rabais de 1 à 3 euros. Cela parait peu, mais si vous chinez beaucoup, des économies plus conséquentes vous attendent à la clé.

Les erreurs à éviter

La première chose à faire pour réussir une brocante est de ne pas vous précipiter sur l’objet que vous souhaitez. Soyez assuré que le prix risque de doubler. Prenez votre temps et vérifiez que l’objet n’est pas fêlé ou ébréché. Si tel est le cas, vous pouvez négocier le prix, même de moitié. Il est important de repérer les contrefaçons, particulièrement pour les objets en bronze, céramique et porcelaine. Ce n’est pas rare de retrouver dans les brocantes des copies parfaites. Concernant les meubles, vérifiez qu’il y a ou non des rénovations à faire. Surtout, ne dépensez le double du prix que vous vous êtes fixé sous prétexte qu’il s’agit d’objets de collection.

Plus d'articles de Amélie Duchâteau

Confectionner soi-même son linge de maison

Le linge de maison fait partie des éléments qui caractérisent la décoration...
Lire la suite