Top 10 Meilleure Monobrosse 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouvelle Monobrosse ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Monobrosse pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir la meilleure Monobrosse !

Notre sélection de monobrosse

Guide d’achat monobrosse

Il est important de mécaniser et de rationaliser le nettoyage des grandes surfaces afin d’atteindre une certaine efficacité et de réaliser des économies. Il existe différentes catégories d’équipements de nettoyage industriel sur le marché. On compte la monobrosse pour laver les surfaces avec un détergent ou tout autre produit d’entretien, la balayeuse pour la récupération des résidus secs ou humides tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

La monobrosse est une machine destinée à l’entretien et le nettoyage de différents sols et surfaces. Cette machine offre souvent un très bon rapport qualité-prix et permet d’effectuer plusieurs opérations de nettoyage. Il s’agit donc d’un matériel de nettoyage professionnel, que l’on peut aussi nommer autolaveuse, indispensable pour toute entreprise de nettoyage. Il peut aussi être un allié pour les distributeurs, les collectivités, les hôtels, les établissements médicaux, etc. Avant d’investir dans une monobrosse, posez-vous les bonnes questions :

  • À quelles fins (nettoyage, entretien des sols, nettoyage, polissage, entretien général) ?
  • Pour quelles surfaces (dures, souples, linoléum, PVC, thermoplastique) ?
  • Pour quelles impuretés (superficielles, difficiles, très lourdes, marinées) ?

Présentation de la monobrosse et de son fonctionnement

Une monobrosse de type à pousser s’apparente à un aspirateur qui comporte un timon et un guidon agrémenté de commandes placés généralement sur la partie latérale. L’utilisateur peut donc utiliser ce type de chariot de ménage avec divers détergents par le biais d’un pulvérisateur. Certains modèles de monobrosse disposent d’un système d’injection directe. Cela signifie qu’ils sont équipés d’un réservoir doseur qui est fixé sur le timon. Une commande sur le guidon permet d’actionner le jet du produit d’entretien à travers la roue de la brosse.

Les performances de ce genre de matériel de nettoyage industriel sont particulièrement convaincantes. Vous pourrez ainsi dire adieu aux corvées de nettoyage fatigantes avec cette machine. Le changement de direction et la gestion de la vitesse sont possibles grâce à un panneau de commande. Ce dernier dispose de nombreuses fonctions paramétrables que vous pourrez mémoriser par rapport au type de sol et aux travaux de nettoyage récurrents à effectuer.

Le plateau de nettoyage et le disque

Cet équipement de nettoyage mécanisé est équipé d’un disque d’entrainement horizontal sous le bloc moteur. Cette pièce s’apparente un peu au disque d’embrayage d’une voiture. Le diamètre de ce composant est généralement compris entre 350 et 450 mm dans lequel vous pourrez installer toute sorte de disque rotatif ou de disque abrasif. On peut par exemple citer les plateaux brosse, les décapeurs en laine d’acier et les pads. Ces derniers se reconnaissent par rapport à leurs niveaux de souplesse que l’on peut identifier par des codes couleur.

D’une manière générale, le moteur électrique qui entraine le plateau est assez silencieux. La puissance est souvent comprise entre 1000 et 2300 Watts pour les modèles poussés. Les moteurs de plus de 3000 Watts sont destinés aux monobrosses à haute vitesse et tractées.

Sur le marché, vous avez aussi la possibilité de trouver des modèles équipés de brosses à rouleaux latérales. Ces derniers ont pour fonction de rediriger la poussière, la cire et les autres éléments du même genre vers le disque. Ce genre d’appareil est également équipé d’un câble électrique qui dispose en moyenne d’une longueur de 30 mètres. Enfin, les deux roulettes latérales escamotables ont non seulement la fonction de déplacer l’appareil, mais aussi d’éviter que les brosses touchent le sol durant le déplacement.

Les commandes principales d’une monobrosse

Une monobrosse doit au minimum disposer des commandes suivantes pour fonctionner :

  • Un levier de commande de marche et d’arrêt ;
  • Un levier de dosage si le matériel est équipé d’un réservoir à détergent ou à cire ;
  • Une commande d’arrêt d’urgence ;
  • Un bouton de contrôle pour la variation de la vitesse de rotation.

Pour ce qui est de la pression, celle-ci doit être en rapport au type d’opération que vous réaliserez. Pour décaper, vous devrez logiquement en apporter plus afin d’arriver à vos fins.

Quels sont les différents types de monobrosse ?

La plupart des monobrosses sont des machines de nettoyage que l’on place sur le sol, actionnées par un opérateur au sol ou à bord (autoportée). Il existe également des monobrosses plus petites et plus légères pour réaliser un nettoyage horizontal ou vertical dans les espaces restreints. Les brosses individuelles fonctionnent avec un cordon électrique ou une batterie pour une plus grande liberté de mouvement. Cependant, un chargeur n’est souvent pas inclus dans la livraison de l’appareil.

La monobrosse basse vitesse (150 à 200 tr/min)

Il convient à tous les types de nettoyage, de décapage, de broyage, de lavage et même de polissage et de lustrage. Le poids de ce genre de machine de nettoyage est souvent compris entre 35 et 65 kg. Cependant, pour des travaux efficaces, il est surtout recommandé de miser sur un modèle lourd. La pression qui est exercée est donc plus importante, garantissant un résultat convaincant.

La monobrosse à deux vitesses (150 à 400 tr/min)

Cette brosse monobrosse polyvalente combine basse et haute vitesse pour travailler sur toutes les surfaces et enlever toutes les saletés. Comme la monobrosse lente, elle convient pour le nettoyage, le dépoussiérage, l’essuyage, le décapage, le lustrage, le polissage, etc. ce type de matériel est surtout utilisé par les sociétés de nettoyage en raison de sa particularité 2 en 1.

Monobrosse à grande vitesse (400 à 800 tr/min)

Elle est recommandée pour les travaux d’entretien à sec, comme le balayage humide ou le polissage des sols lisses. Cependant, en raison de la vitesse élevée, il n’est pas possible d’enlever les taches et d’utiliser des produits de nettoyage. On peut ainsi appliquer du dégraissant, du détachant, du désinfectant ou du détartrant pour enlever les traces de salissures.

La monobrosse de très haute vitesse (800 à 3000 tr/min)

Ce modèle convient uniquement pour l’entretien des sols lisses tels que les sols polis. Cette machine est utilisée sur des sols protégés par une émulsion comme une lustreuse.

La monobrosse orbitale

Il s’agit d’une monobrosse qui apporte plus de polyvalence dans le travail. En effet, les mouvements d’oscillation de cette dernière sont extrêmement utiles pour lustrer tous les types de sol existants. D’ailleurs, la maniabilité est optimisée, car même si vous n’avez aucune expérience dans la conduite de la machine, vous pourrez le faire très facilement. Vous n’aurez même pas besoin d’être formé pour cela. De ce fait, ce genre de machine offre un réel avantage en termes de productivité.

Également appelée monobrosse roto-orbitale, cette machine dispose aussi d’un sérieux avantage en termes de consommation d’eau et de produit nettoyant. En effet, ces derniers sont constamment conservés dans la surface du disque et ne sont donc pas dispersés.

Les caractéristiques d’une monobrosse pour les grandes surfaces

Il faut savoir qu’une monobrosse autoportée ou tractée est recommandée pour le nettoyage d’une surface d’une importante dimension. L’appareil ce type d’appareil est bien plus puissant et peut travailler des centaines de mètres carrés sans problème. Ainsi, leurs caractéristiques sont bien meilleures :

  • La pression de contact au sol est constante tout en adoptant une vitesse élevée. Cela garantit un travail uniforme sur toute la totalité de la surface ;
  • La capacité d’aspirer de manière passive les poussières qui sont ensuite amenées vers un sac filtrant ;
  • La présence d’un grand disque à plusieurs pads ;
  • La possibilité de travailler sur un rayon d’action pouvant atteindre 3000 m² ;
  • La facilité de man?uvre due à un petit rayon de braquage ;
  • La simplicité de démontage des éléments et composants nettoyants ;
  • Des batteries d’une excellente autonomie ;
  • Une bonne position de l’opérateur afin de voir aisément la zone d’action.

Dans quel but utiliser une monobrosse ?

Equipée d’une brosserie de toutes tailles et de toutes fibres, la monobrosse est un nettoyeur multi usages et polyvalent spécialement destiné pour le lavage des sols. Elle est donc utilisée pour le démontage, le lavage et pour réaliser tout procédé de pulvérisation.

Démontage : il s’agit d’une opération qui consiste à exposer une surface par l’action du disque PAD sur le sol (disques abrasifs) et d’un nettoyant ou décapant à peinture. La monobrosse est principalement utilisée sur les sols en PVC, thermoplastiques ou en linoléum.

Lavage : on parle ici d’un nettoyage conventionnel pour éliminer les traces superficielles ou encapsulées. La monobrosse est alors équipée d’une simple brosse lente et un PAD ou d’une brosse appropriée pour cette tâche. Très maniable, la monobrosse facilite l’application de produits nettoyants.

Procédé de pulvérisation : Méthode d’entretien courant des sols pour la réparation et le nettoyage des sols résistants aux émulsions. Elle se fait avec une brosse haute ou très rapide.

Polissage : il s’agit d’un procédé de finition dans le but de polir et de faire briller le sol. Ceci est obtenu par l’effet d’un PAD clair (beige ou blanc) et d’une simple brosse à deux étages ou rapide.

Pour quelles surfaces et saletés peut-on utiliser une monobrosse ?

Textiles : Par exemple, pour les tapis ou les moquettes, choisissez une simple brosse microfibre à faible vitesse ou à deux vitesses, ce qui permet de nettoyer et de réparer efficacement les tissus.

Plancher dur ou sols durs : Pour le ciment, le béton, le carrelage, misez sur une brosse lente ou une brosse à deux étages. Pour le polissage sur des sols thermoplastiques spéciaux et/ou avec une émulsion protectrice comme le parquet stratifié, mieux vaut choisir une brosse unique.

Sols mous : Pour les sols mous comme le linoléum, employez une brosse lente ou une brosse à deux étages pour le nettoyage et le séchage. Si vous avez besoin de polir un sol mou, utilisez une simple brosse à grande vitesse.

Comment choisir la meilleure monobrosse ?

En général, analysez vos besoins et les types de revêtements que vous avez. Pour les grands espaces tels que les entrepôts, les allées longues ou les gymnases, munissez-vous d’une brosse d’un diamètre compris entre 400 et 500 mm. Le rendement au m² est plus intéressant qu’avec les mini-monobrosses. Ces types de matériels de nettoyage sont très pratiques pour les petites zones encombrées. Le résultat est mille fois meilleur qu’avec un balai. Combinée avec un aspirateur industriel, la mono brosse nettoie sans trace et effectue le brossage de grandes comme de petites surfaces.

Une fois que vous avez déterminé la nature des opérations (nettoyage, teinture, polissage, entretien, etc.) et le type de surface, demandez-vous à quelles saletés vous avez affaire. Pour les saletés tenaces et très sales, comme l’huile la graisse, il est recommandé d’utiliser une brosse simple à rotation lente. Pour plus d’efficacité, choisissez une seule brosseuse qui exerce beaucoup de pression sur la brosse ou le disque PAD pour faciliter l’exécution de ces tâches. D’une manière générale, une simple brosse lente suffit pour l’encrassement. La pression sur les brosses ou les disques PAD n’a pas besoin d’être trop importante. Une seule brosse avec un moteur standard élimine efficacement les taches tenaces. Pour les saletés de surface, comme les traces de chariot ou de chaussure, vous pouvez choisir entre une brosse lente conventionnelle, une brosse simple à deux étages ou une brosse à pulvérisation rapide.

Quelques critères de sélection

Maintenant que vous connaissez les monobrosses et leurs caractéristiques, vous pouvez prendre connaissance de quelques critères de choix.

L’ergonomie

Ici, on parle surtout de la forme de l’appareil et de sa facilité d’utilisation. Il doit être simple à manipuler et à prendre en main grâce à une poignée qui doit être confortable.

Le poids

Pour être facilement manipulable, votre monobrosse ne doit pas être trop lourde. Même s’il s’agit d’un critère important pour les performances de l’appareil, il faut garder à l’esprit que vous déplacerez de temps en temps votre matériel.

La pression au sol

Il s’agit d’un des critères les plus importants pour faire le bon choix. En effet, c’est cette particularité qui détermine la qualité de travail de l’appareil. Il faut d’ailleurs que la pression soit toujours constante pour un rendu totalement uniforme.

Le diamètre du plateau

C’est ce critère qui détermine la surface utile ou portante de l’appareil, soit la surface qu’il peut travailler. Sachez ainsi que le diamètre du plateau varie en fonction des modèles. Faites votre choix en vous basant sur le type de travaux que vous souhaitez faire.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-10-26 02:30:44