Top 10 Meilleure Vmc Double Flux 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouvelle Vmc Double Flux ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Vmc Double Flux pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir la meilleure Vmc Double Flux !Vous voulez acheter une nouvelle Vmc Double Flux ? Découvrez le comparatif des meilleures dans ce Guide 2020 Vmc Double Flux rédigé par nos soins pour vous aider à choisir le meilleur modèle, la meilleure marque… Dans ce guide comme dans tous nosguides d’achats 2020, toute notre équipe a regroupé toutes les choses que vous devez savoir afin d’acheter la meilleure Vmc Double Flux !

Notre sélection de vmc double flux

Guide d’achat vmc double flux

La ventilation d’une maison est essentielle pour la qualité de l’air qui y règne, mais elle est également garante de son isolation. Une ventilation permet de renouveler l’air à l’intérieur d’un bâtiment et de la faire circuler entre les différentes pièces. Cela a pour effet de la purifier, mais également de contrôler son taux d’humidité, assurant ainsi la santé et le bien-être des occupants. Qui dit ventilation, dit échanges d’air entre l’intérieur et l’extérieur d’une maison. De l’air chaud est en effet expulsé du bâtiment et de l’air froid est administré. Cela peut compromettre l’isolation de la maison et l’efficience de son système de chauffage. Conduisant ainsi à une diminution de son confort thermique et de ses performances énergétiques. L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée double flux permet de remédier efficacement à cela. Un tour d’horizon sur les différentes caractéristiques d’une VMC double flux vous aidera à faire le comparatif entre les différents modèles.

Le principe de fonctionnement d’une VMC double flux

Une VMC double flux en plus de faire circuler et de renouveler l’air dans les pièces d’une maison, permet aussi d’effectuer un échange calorifique entre l’air expulsé et l’air injecté. Les tests ont démontré qu’en hiver, une VMC double flux permet de rendre plus efficace le chauffage d’une maison en limitant les pertes de chaleur. Cela, en récupérant l’énergie calorifique de l’air de l’intérieur de la maison avant son évacuation pour réchauffer l’air frais venant de l’extérieur avant qu’il soit insufflé dans le bâtiment.

En été, une VMC double flux permet également de refroidir l’intérieur d’une maison. En effet, avant d’être introduit dans la maison, l’air chaud venant de l’extérieur est refroidi avec l’air sortant, plus froid, venant de l’intérieur. Ces échanges calorifiques entre les flux d’air : entrant et sortant se font grâce à un échangeur thermique. Une VMC double flux permet donc à la fois d’optimiser l’utilisation du système de chauffage d’une maison, tandis qu’en été elle permet de rendre plus efficace la climatisation de celle-ci.

La principale différence entre une VMC double flux et une VMC simple flux est que la première est équipée d’une fonction d’insufflation. Une ventilation simple flux ne permet en effet que l’extraction de l’air à l’intérieur qu’elle soit autoréglable ou hygroréglable. L’insufflation signifie que l’air est acheminé à l’intérieur par le biais de gaines supplémentaires qui vont déboucher dans les pièces à vivre. Cette fonctionnalité permet donc le contrôle de l’apport de l’air frais dans la maison. De plus, les circuits d’insufflation et d’extraction se croisent et forment ainsi l’échangeur de la VMC. En d’autres termes, l’appareil fait que l’air chaud de la maison transmet ses calories à l’air entrant, ce qui aura pour conséquence un meilleur confort thermique. Cela vous permettra également de réaliser des économies de chauffage.

Les types de VMC double flux

Pour orienter votre choix, il faut savoir qu’il existe différents types de VMC double flux. On parle ici du VMC double flux classique et du VMC double flux thermodynamique.

  • VMC double flux classique
  • Il s’agit du type de ventilation double flux le plus courant qui consiste à limiter les déperditions de chaleur en insufflant de l’air réchauffé. C’est d’ailleurs sa principale différence avec une VMC simple flux.

  • VMC thermodynamique double flux
  • Il s’agit d’un système de ventilation VMC double flux équipé d’une pompe à chaleur permettant également de chauffer votre habitation. En fonction de vos besoins, vous pourrez même l’utiliser en tant que l’unique système de chauffage. Son installation est plus fastidieuse et son prix est généralement plus élevé.

Les critères à considérer pour comparer les différents modèles de VMC double flux

Pour choisir la meilleure VMC double flux du marché, et surtout qui correspond entièrement à vos besoins, il est essentiel de s’attarder sur certains points.

La consommation énergétique

Le premier critère à tenir en compte pour tester et faire le comparatif des différents modèles de VMC double flux est leur consommation en électricité. Le choix d’un modèle basse consommation constitue un meilleur choix, du fait que l’un des objectifs de l’installation d’une VMC double flux est d’économiser de l’énergie.

Le rendement

Le second critère à prendre en considération pour choisir la meilleure VMC double flux pour votre maison est son rendement, exprimé en pourcentage. Il s’agit de la quantité de chaleur que l’échangeur thermique est capable de récupérer de l’air extrait pour réchauffer l’air insufflé. Les VMC double flux thermodynamiques sont les meilleurs en termes de rendement. En effet, elles sont équipées d’une pompe à chaleur, permettant de récupérer de manière plus efficace l’énergie calorifique de l’air sortant issu de l’intérieur de la maison pour réchauffer l’air entrant venant de l’extérieur.

Le débit d’air

Le troisième critère déterminant pour le choix d’une VMC double flux est son débit d’air. Il s’agit de la quantité d’air que le dispositif est capable de traiter chaque heure. Il est mesuré en mètre cube par heure. Le choix du débit d’air d’une VMC double flux se fera en fonction de la taille de la maison qu’elle équipera. Plus celle-ci sera grande, plus le débit d’air de la VMC double flux devra être important.

Les caractéristiques sonores et l’isolation

Les deux critères suivants sont souvent négligés par la majorité des gens lors du choix d’une VMC double flux. Il s’agit du nombre de décibels produit par la VMC double flux (essentiel à son confort acoustique) et de la qualité de l’isolation (thermique et phonique) des tubes que comprendra le système.

La qualité des gaines

La qualité des gaines est un critère à ne pas du tout négliger dans le choix d’une VMC double flux. En effet, ce sont ces composants qui vont permettre la circulation de l’air. Il est donc nécessaire que les gaines soient performantes en termes d’isolation thermique. Toujours dans ce même ordre d’idées, l’isolation phonique des gaines est également importante. Le but est de réduire au maximum toute éventualité de nuisance sonore excessive. Par ailleurs, il faut savoir que le diamètre des gaines doit être différent en fonction de la pièce à ventiler. En effet, pour la cuisine, l’idéal serait d’opter pour des gaines de 125 mm. Pour la salle de bains par contre, vous aurez besoin de gaines de 80 mm. Enfin, sachez que le nombre de bouches d’aération ou bouches d’extraction ainsi que la longueur des gaines est à déterminer en fonction des besoins en ventilation de votre logement.

Les certifications et les normes

Dans le cas où vous voulez vraiment investir dans un système de ventilation de ce type, il est crucial que vous vérifiiez que sa fabrication répond à des normes bien précises. On parle ici des certifications NF 205 ou NF VMC pour ce type d’appareil. Ces derniers garantissent un rendement optimisé dans un ordre de 85 % et que la consommation électrique est minimale.

Le budget

Il faut savoir que l’achat d’une VMC à double flux constitue un investissement assez conséquent, mais son utilisation sera plus économique sur le long terme. Ainsi, sachez que les modèles d’entrée de gamme sont de bonnes alternatives, car peuvent constituer de bons compromis. Cependant, il est déconseillé de s’orienter vers les modèles de premier prix. Vous pourriez en effet être déçu des performances fournies par ces types d’appareils. D’ailleurs, le niveau sonore peut être particulièrement important, ce qui ne constitue pas un avantage en termes de confort d’utilisation. Dans cette même optique, vous devrez également considérer le prix des filtres que vous devrez remplacer tous les 6 mois. Il est aussi important de savoir que les VMC double flux thermodynamiques sont les plus chers du marché. Si vous comptez investir dans ce genre de matériel, attendez-vous à débourser quelques milliers d’euros.

D’autres caractéristiques utiles

En fonction des modèles que vous trouverez dans le commerce, notamment en fonction des fonctionnalités proposées, d’autres caractéristiques peuvent être disponibles. Il serait judicieux d’en prendre connaissance afin de pouvoir opter pour le modèle qui correspond parfaitement à vos besoins.

L’interface programmable

En fonction des modèles, la présence d’une interface de programmation située sur le capot constitue un véritable plus. Vous aurez la possibilité de choisir et de paramétrer la vitesse de ventilation, indiquer une période de non-fonctionnement, augmenter le débit et bien plus encore. Par ailleurs, il faut noter que certains modèles peuvent facilement s’intégrer dans le décor en raison d’une interface et d’un design moderne.

Le système by-pass

Le système by-pass est particulièrement utile, voire à ne pas négliger dans le cas où vous souhaitez laisser de l’air frais s’introduire pendant la nuit et stopper cette fonctionnalité la journée. Une telle fonction vous sera également indispensable en été afin d’éviter d’intégrer de l’air chaud dans votre habitation durant les fortes chaleurs.

Le système de contrôle des VMC double flux

Les modèles de VMC doubles flux se distinguent également par leurs systèmes de contrôle. Ces derniers contribuent à la fois à l’optimisation de leur fonctionnement, mais aussi à leur praticité d’utilisation.

Les modèles munis d’un boîtier de commande programmable constituent un réel atout en termes de confort d’utilisation et de performance énergétique. En effet, un boîtier de commande disposant d’une interface programmable vous permettra de préétablir les horaires de fonctionnement du système. Grâce à cela, vous n’aurez pas à procéder manuellement à son extinction et à son activation à différentes heures de la journée. Ce qui est bien plus pratique et propice à l’optimisation de la consommation en énergie de la VMC double flux.

Les modèles hygroréglables sont également à privilégier pour optimiser encore plus le fonctionnement du système. En effet, cette option permet de contrôler automatiquement le débit d’air de la VMC double flux en fonction de l’humidité de l’air, et ce, dans chaque pièce. Cela permet notamment de limiter les déperditions de chaleur, mais vous évitera également de procéder à différents réglages en fonction des saisons, des activités et du nombre des occupants pour ventiler correctement l’intérieur de la maison. Bien entendu, il est possible de reprendre la main à tout moment.

Enfin, pour encore plus de praticité, le choix d’une VMC double flux avec télécommande est de mise. Cela vous évitera de devoir vous déplacer jusqu’au boîtier de commande pour effectuer des réglages, faire des tests ou tout simplement activer ou éteindre la VMC double flux.

Quelques conditions d’installation d’une VMC double flux

Il faut savoir que les équipements d’une VMC double flux nécessitent de prévoir un certain espace. De plus, ils doivent rester accessibles dans le cas d’une maintenance.

L’échangeur thermique

Étant assez volumineux, l’échangeur thermique de votre système de ventilation s’installe le plus souvent dans les combles de votre maison. Vous pourrez aussi le placer dans une pièce qui n’est pas fréquentée quotidiennement. Dans tous les cas, l’endroit où ce composant sera installé doit bénéficier lui aussi d’un système de chauffage. Cela est nécessaire afin de ne jamais soumettre l’échangeur aux basses températures de l’hiver par exemple. En effet, une telle situation risquerait de réduire considérablement les performances et le rendement de l’appareil.

Les conduits et les ventilateurs

Pour ces éléments, il est particulièrement essentiel de les dimensionner par rapport à la taille de votre habitation. D’autres paramètres tels que le nombre de pièces et d’occupants par exemple vont également entrer en jeu. Il faut aussi savoir que des règlementations en termes de débit d’air minimal à atteindre existent. Pour ce qui est de la mise en place des gaines d’extraction et d’insufflation, les combles ou le sous-plafond constituent également de bons endroits. Vous pourrez aussi les installer dans les pièces, mais en les dissimulant dans des coffrets.

Dans le cas où des entrées d’air ont déjà existé dans votre maison, il est essentiel de les condamner pour éviter un mauvais fonctionnement de votre installation. Par ailleurs, les portes intérieures de votre domicile doivent être découpées au niveau du bas à une hauteur de 1 à 2 cm environ. Cela est nécessaire pour laisser passer d’une pièce à une autre l’air neuf.

Pour ce qui est de l’installation proprement dite, sachez qu’il vous est possible de le faire vous-même si vous jugez que vous avez les compétences nécessaires. Néanmoins, faire appel à un professionnel est toujours préférable, car vous bénéficierez d’une installation de qualité respectant les normes requises.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-09-23 02:31:09