Il existe actuellement toute une panoplie de portails, allant des modèles traditionnels en fer forgé aux modèles motorisés en PVC. Le choix devra se faire en fonction des besoins, de l’espace disponible, mais aussi du budget. Voici quelques conseils qui devraient aider à trouver le bon portail qui va compléter l’esthétique de la propriété.

Quels sont les critères d’achat d’un portail ?

La première utilité d’un portail, c’est bien évidemment de sécuriser l’enceinte de la propriété des intrusions et autres risques de cambriolage. Après, il permet d’éviter que les enfants ou les animaux domestiques s’aventurent hors de la propriété et réduit ainsi, les risques d’accident. Le choix devra tenir compte de quelques impératifs dont la dimension qui dépendra de l’espace disponible, la motorisation, la sécurité, les matériaux, le style, la couleur, etc.

Le portail devra aussi être coordonné avec les volets et la porte d’entrée de la maison pour optimiser l’esthétique de l’ensemble. Aussi, si les portes et les volets sont en bois alors, le portail devra l’être aussi. Il en sera de même pour les portails en PVC, en bois, en aluminium ou encore en fer forgé. Il est intéressant de rappeler que le portail pourra être classique ou motorisé. À noter que le choix de la motorisation de portail dépendra par la suite du type de portail retenu. Une fois qu’on aura une idée précise du type de portail, il sera plus facile de trouver le modèle qui s’harmonisera avec la façade et de la motorisation à adopter.

Quid des dimensions du portail ?

Pour ce qui est des dimensions du portail, la plupart des modèles disponibles actuellement sur le marché font 3 mètres de largeur pour de 1,5 à 3 m de hauteur. Aussi, pour ceux qui recherchent des modèles avec des dimensions particulières, il faudra opter pour le sur-mesure. Certes, cette deuxième option revient un peu plus cher par rapport aux modèles prêts à poser, mais le rendu sera deux fois plus élégant.

Un portail haut aide à réduire les risques d’effraction, mais pour un rendu harmonieux, il faudra que le portail soit de la même hauteur que la clôture. Un portail ajouré sera par ailleurs plus résistant qu’un portail plein et sur le plan esthétique, le premier reste tout aussi intéressant. Pour garantir une meilleure solidité face au vent, il reste possible de renforcer le portail avec une barre horizontale.

Les différents types d’ouverture de portail

En fonction du type d’entrée, il sera possible d’opter soit pour un portail battant soit pour un portail coulissant. Le portail à ouverture battante reste le plus classique. Elle se compose de deux vantaux s’ouvrant vers l’intérieur ou vers l’extérieur en fonction du modèle, mais en règle générale, il est interdit d’ouvrir le portail vers l’extérieur, car il va empiéter sur la chaussée et ainsi, gêner les passants. Aussi, pour espérer disposer d’une ouverture vers l’extérieur, il faut déjà s’assurer d’avoir un dégagement suffisant à l’entrée.

Les portails coulissants quant à eux, fonctionnent par le biais d’un rail au sol et une motorisation. Ce type de portail est tout particulièrement conseillé à ceux dont l’entrée ne dispose pas l’espace nécessaire pour l’installation d’un portail battant. Bien évidemment, pour que le portail puisse s’insérer, il faudra tout de même disposer d’un peu d’espace sur les côtés. Dans tous les cas, il faudra prendre le temps de définir ses besoins et d’analyser la surface disponible avant de se lancer à l’achat.

Portail : comment bien le choisir
Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter